Fiche n°4 : Accessibilité des restaurants

Introduction

Les ERP (Établissements Recevant du Public) classés dans la 5ème catégorie et plus particulièrement les restaurants, bars, cafés et salons de thé doivent, depuis 11 février 2005, être accessibles à tous au 1er janvier 2015. Leurs prestations de service devront être accessibles et l’accueil doit être adapté autant dans la conception et l’aménagement des espaces que dans l’accès aux moyens d’information voire à la formation du personnel. La fiche pratique ci-dessous reprend des points de la réglementation s’appliquant à ce type de mise aux normes et vous recommande des solutions y répondant particulièrement orientées pour l’accessibilité des déficients visuels et cognitifs.

Échéances et obligations

Échéances et obligations

E.R.P. neufs : mise en accessibilité totale et immédiate sans possibilité de dérogation (dépôt de permis de construire depuis le 1er janvier 2007).

E.R.P. existants : l’ensemble des prestations doit pouvoir être fourni dans une partie accessible de l’établissement, à proximité de l’entrée principale, avant le 1er janvier 2015. Au 1er janvier 2015, accessibilité totale. Dérogation possible en cas d’impossibilité technique avérée ou d’atteinte excessive à l’activité de l’établissement.

E.R.P. créés par changement de destination pour accueillir des professions libérales : accessibilité totale à partir du 1er janvier 2011.

Accessibilité des déficients visuels et cognitifs

1. Stationnement des véhicules

Si votre restaurant comporte un parking privé, 2% de ses places de stationnement doivent être adaptées aux personnes handicapées. En-dehors de leur signalisation verticale (panneau signalétique) et horizontale (marquage au sol) obligatoires, pensez qu’un déficient visuel ou cognitif y a accès autant qu’une personne en fauteuil roulant par l’intermédiaire de son accompagnateur. À ce titre, l’entrée principale de votre établissement ou, à défaut, sa direction doivent être repérables facilement. Si vous ne disposez pas de places de stationnement, il est possible d’en faire la demande auprès de votre mairie pour qu’une voire plusieurs places adaptées soient disposées sur le domaine public près de votre restaurant.

Produits ARGOS-Services correspondants : pinta (marquage au sol).

Signalisation verticale et horizontale d’une place de stationnement adaptée avec cheminement protégé pour traversée du parking

Signalisation verticale et horizontale d’une place de stationnement adaptée avec cheminement protégé pour traversée du parking

2. Cheminements extérieurs

La notion de sécurité et de protection est primordiale dans le déplacement de la personne handicapée et un cheminement sans obstacle (à la roue, à la canne ou à l’aide animalière) rassure non seulement l’usager mais le client potentiel qui cherche à accéder à votre restaurant. Libérez au maximum le cheminement extérieur devant le restaurant et son entrée principale (présentoirs sur trottoirs, publicité, …). Les éléments en hauteur (panneau suspendu, enseigne drapeau, éléments décoratifs, …) doivent être implantés au-dessus de 2,20 m de hauteur.

Les vitrines et surfaces vitrées en général présentes le long du trottoir ou d’un autre cheminement piéton doivent être repérables par des éléments contrastés disposés entre 1,10 m et 1,60 m de hauteur. Deux bandes adhésives de 5 cm de largeur minimum ou alors des motifs décoratifs sont des solutions efficaces.

Produits ARGOS-Services correspondants : elipso (bandes de vitrage).

Protection des surfaces vitrées

Protection des surfaces vitrées

3. Accès à l’établissement

L’entrée principale de votre restaurant doit être facilement repérable par une enseigne signalétique facilement lisible. L’accès permettant au client d’y entrer doit se faire par des commandes accessibles, c’est-à-dire disposées entre 0,90 m et 1,30 m du sol et de contraste suffisant avec son support (sonnette, poignée de porte, …). En cas de ressaut, un contraste visuel peut être réalisé au droit de celui-ci permettant son repérage afin de ne pas trébucher.

De plus en plus de restaurants comportant quelques marches devant leur porte d’entrée proposent, pour l’accès des personnes en fauteuil roulant, une rampe amovible disposée par un membre du personnel sur simple déclenchement d’une sonnette spécifique depuis la rue. Cette rampe doit être visuellement contrastée pour être détectée par les personnes déficientes visuelles. La sonnette doit également être repérable par un contraste visuel par rapport à son support et il est recommandé de la rendre accessible aux déficients visuels (relief, pictogramme, braille, …), afin que ceux-ci puissent également profiter d’une aide humaine pour leur accès au cabinet. L’ajout d’une balise sonore à l’aplomb de la porte d’entrée et orientée vers le sol permet l’identification de l’entrée et la diffusion d’informations utiles. Exemple: « Accueil à 3 m devant vous, suivez la bande guide au sol. Prenez garde à la marche ».

Dans le cas où l’accès à l’établissement ne serait pas autorisé aux chiens, il est obligatoire selon la loi d’indiquer directement à l’entrée que l’interdiction n’est pas valable pour les chiens-guides.

Produits ARGOS-Services correspondants : Systèmes sonores (balises sonores), Signalétique.

4. Espace de réception – Accueil

L’accès à l’accueil ou à l’espace de réception doit être facilité par du guidage au sol tactile et contrasté depuis l’entrée.

La banque d’accueil doit être facilement repérable depuis l’entrée par une signalisation adaptée. Dans le cas de gestion de file d’attente, un guichet adapté doit être prioritairement ouvert et en permanence.

Les mobiliers d’accueil doivent être détectables et repérables par les personnes déficientes visuelles, en particulier le nez de tout plateau horizontal ou l’espace vide aménagé pour les personnes en fauteuils roulants.

La communication numérique (site Internet, newsletter, documentation commerciale, …) doit être proposée à des formats accessibles aux personnes déficientes visuelles. Les sites Internet doivent être conformes au W3C (World Web Consortium).

Produits ARGOS-Services correspondants : Bandes de guidage.

5. Circulations intérieures

Au même titre que les cheminements extérieurs, les circulations intérieures doivent être sécurisées et dépourvues d’obstacles. Veillez à désencombrer les espaces entre les tables, devant les comptoirs et/ou les caisses et les portes et minimiser les présentoirs et autres supports publicitaires.

Les escaliers doivent être repérables et pourvus de bandes d’éveil de vigilance à 0,50 m du bord de la marche en partie haute de chaque volée. Ils doivent également être repérables par des nez de marches contrastés et non glissants. Les 1ère et dernière contremarches de chaque volée d’escalier sont repérées par un dispositif contrasté de 10 cm minimum depuis le bas de la marche.

Pour les ascenseurs existants, veillez à rendre la signalisation palière et celle en cabine accessibles (braille, éléments en relief, pictogrammes, numéro d’étage, annonce du mouvement de la cabine et de l’étage desservi, …). Les ascenseurs neufs sont d’ores et déjà sensés respecter les normes d’accessibilité (NF EN 81-70). Les tapis roulants, escaliers mécaniques ou plans inclinés mécaniques doivent eux aussi être repérables par une signalisation adaptée et une commande d’arrêt d’urgence accessible et facilement manoeuvrable. Le départ et l’arrivée des parties en mouvement doivent être mise en évidence par un contraste de couleur ou de lumière. Il est utile d’implanter une bande d’éveil de vigilance en partie haute et en partie basse de l’équipement mécanique. Dans le cas de tapis roulants ou de plans inclinés mécaniques, un signal tactile ou sonore doit permettre d’indiquer à une personne déficiente visuelle l’arrivée sur la partie fixe.

Produits ARGOS-Services correspondants : Bandes d’éveil de vigilanceÉquipement des escaliersSignalétique.

6. Locaux intérieurs et sanitaires

Les sanitaires ouverts au public doivent être accessibles au moins pour un/une d’entre eux/elles. Les équipements doivent être contrastés par rapport à leur support direct : dispositifs de maintien et d’appui, commande de chasse d’eau, patères, lunettes des cuvettes, robinet, sèche-main, porte-papier, etc.

7. Dispositifs d‘éclairage

Les normes d’accessibilité imposent les valeurs d’éclairage artificiel mesurées au sol suivantes : 20 lux pour un cheminement extérieur accessible, 200 lux aux postes d’accueil, 100 lux pour les circulations intérieures horizontales, 150 lux pour les escaliers et équipements mobiles, 50 lux pour les circulations piétonnes des parcs de stationnement et 20 lux pour tout autre point des parcs de stationnement. S’il existe un système d’éclairage temporisé, veillez à l’extinction progressive et non pas directe des luminaires.

8. Signalétique

La signalétique est un point sensible de l’accessibilité souvent oublié et encore mal appréhendée. Celle-ci doit constituer une chaîne d’informations propre à renseigner le visiteur afin de lui permettre de s’orienter en fonction des situations ponctuelles auxquelles il est confronté et de conserver ainsi une autonomie maximale. Prévoyez l’accès aux indications de signalisation pour tous les publics. Outre l’obligation de mettre en place une signalétique adaptée à tous, son accès est tout aussi important et se traduit par le respect des tailles de caractère et des distances de lecture précisées dans la fiche pratique n°1 « mettre en place une signalétique adaptée ».

Pour favoriser l’accès à l’information de vos clients déficients visuels, favorisez les supports utilisables par tous (carte du jour, tarifs, étiquettes) écrits en plus gros caractères et reproduits en braille, présentant des contrastes suffisants entre le support et les informations. Pour les cartes de restaurant par exemple, le braille n’est pas obligatoire mais le personnel doit alors clairement donner le choix oralement.

Autre aspect important de la signalétique, l’évacuation du public. Veillez à disposer votre signalétique de secours à des endroits stratégiques repérables à distance. Une personne déficiente visuelle ou cognitive doit être capable de comprendre une situation de danger par des moyens adaptés. Les informations de prévention comme les consignes en cas d’incendie ou plans d’évacuation doivent être accessible à tous. En cas de panne électrique, pensez à compléter les blocs de secours lumineux par du photoluminescent par exemple.

Produits ARGOS-Services correspondants : Signalétique.

Signalétique adaptée d’identification de porte

Signalétique adaptée d’identification de porte

Aide humaine

L’aide humaine est incontournable dans la gestion d’un ERP de 5ème catégorie dit accessible. Votre client présentant n’importe quel type de handicap aura forcément besoin de vous et à minima, proposez-lui votre aide. Soyez patient si vous êtes face à une personne qui a des troubles de la compréhension ou de la diction. Le personnel à l’accueil doit être à l’aise et il est souvent utile de leur proposer une formation ou de leur réaliser un recueil de préconisations pour les informer et les sensibiliser à l’ensemble de votre clientèle.

Produits ARGOS-Services